Art du feu

Le Raku,

Son histoire : Le raku (楽焼, raku-yaki) est le résultat d’une technique d’émaillage d’origine coréenne qui s’est développée dans le Japon du XVIe siècle. Il est lié essentiellement à la fabrication de bols pour la cérémonie du thé. On utilise un grès chamotté plus solide car les pièces doivent résister à de forts écarts de température.

Une technique du raku est un procédé de cuisson. Les pièces incandescentes peuvent être enfumées, trempées dans l’eau, brûlées ou laissées à l’air libre. Elles subissent un choc thermique important et, dans tous les cas, expriment sous ces contraintes l’histoire de la terre, du feu et de l’eau. (Texte de Wikipédia)

Cette  sculpture est mise en valeur par ce procédé « Raku ». Ce dernier est très technique et est obtenu grâce à une manipulation spéciale,  avec un mélange d’oxyde de cuivre dans l’ émail en un dosage bien spécifique pour réaliser cet effet métal.

Cela demande justesse, concentration et technique.

Pour en arriver à ce dernier, de multiple essai ont dû être réalisé.

Le plus passionnant, c’est d’organiser les cuissons avec un autre artiste.

Complicité, ressenti, émotion, …c’est que du bonheur ! 

Surtout si le soleil est au rendez-vous…!